Vers la gratuité des TEC?

Vers la gratuité des TEC?

Certaines formations politiques brandissent à nouveau l’idée d’une gratuité des transports en commun en Wallonie. 

Cependant, la gratuité pour l’utilisateur est une chose mais en soit, elle n’existe pas puisque le coût du service qui est rendu doit, à un moment ou à un autre, être supporté par quelqu’un. Le matériel roulant, le carburant et les conducteurs doivent bien évidemment être payés.

En Wallonie, le transport en commun est déjà gratuit à près de 80 %. Les 20 % restants sont à charge de la clientèle.

De plus, le TEC offre une politique tarifaire favorable à ses clients. Ainsi, différentes catégories de personnes bénéficient de la gratuité tels que les moins de 12 ans, les bénéficiaires de l’intervention majorée (BIM) de plus de 65 ans ou encore les mouvements de jeunesse dans le cadre de leurs activités.

D’autres bénéficient de tarifs préférentiels notamment les plus de 65 ans, les jeunes âgés de 12 à 24 ans qui bénéficient d’une réduction de 50 à 60 % sur les abonnements ainsi que les familles nombreuses et les BIM (20 % de réduction sur certains tarifs).

Enfin, les samedis, dimanches et jours fériés légaux, tous les abonnements TEC sont valables sur l’ensemble du réseau TEC, même s’il s’agit d’un abonnement NEXT d’une ou deux zones.

Le chiffre de 115 millions d’euros est évoqué afin de permettre la gratuité souhaitée par certains.

J’ai donc questionné le Ministre Di Antonio en charge de cette matière afin de disposer de sa position dans ce dossier et de bénéficier d’une série de données chiffrées précises.

La gratuité entrainerait peut-être une potentielle augmentation de la clientèle et, du coup d’adapter l’offre pour répondre à la demande, ce qui générerait aussi d’autres coûts pour la Wallonie. 

J’ai également demandé au Ministre si la gratuité totale de transport public existait et était concluante dans d’autres régions ou pays.

Par ailleurs, à la lecture des médias de ce weekend, certains évoquent la gratuité complète pour les séniors ainsi que pour les moins de 25 ans. D’autres parlent aussi de la gratuité pour les chômeurs. 

J’espère obtenir rapidement des éclaircissements et des trajectoires financières car bien évidemment, cela permettrait de couper peut-être court aux démarches « populistes » de certains. 

Qui plus est, je m’interroge toujours si la gratuité entrainerait réellement une hausse de la fréquentation des bus TEC et inciter davantage les citoyens wallons à abandonner la voiture…A voir !

Les commentaires sont fermés.
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram