Que le CDH balaie devant sa porte avant de donner des leçons !

Posté le 1 février 2017 à 10 h 45 min par odestre Commentaires fermés sur Que le CDH balaie devant sa porte avant de donner des leçons !
Une fois de plus, suivant l’exemple de son président, le CDH se pose en donneur de leçons. J’entends par exemple Xavier Papier (local louviérois), clamer haut et fort qu’il faut un cadastre des mandats louviérois où serait indiqué les rémunérations.
Cette initiative me paraît particulièrement surprenante dans la mesure où le MR demande depuis des années, au Parlement wallon, qu’un tel cadastre soit mis en place à l’échelle wallonne et où le CDH s’y oppose systématiquement.
Deux explications m’apparaissent plausibles, soit M. Papier est extrêmement isolé dans son parti, soit il tente une récupération démagogique du dossier, rien d’étonnant !
Il me semble que lorsque le député régional CDH de la circonscription touche, en 2016, notamment 15 000€ pour 6 réunions, chez Ores, on ne joue pas au chevalier blanc et on se fait tout petit. A fortiori lorsque celui-ci est signataire du décret qui a permis à ce type de structures de continuer d’échapper à tout contrôle !
De même, peut-on donner des leçons aux autres quand Immo-Circus projette d’implanter un hotel-casino à Namur dont le Bourgmestre (CDH) n’est autre que le Ministre Prévot (CDH) – Vice-Président du Gouvernement wallon – et que le chef de cabinet (CDH) de ce dernier est administrateur chez Immo-Circus ? N’y a-t-il pas un conflit d’intérêt qui devrait amener le CDH à faire profil bas ?
Je retiendrai d’ailleurs que le premier réflexe du CDH a été de s’opposer à la mise en place d’une commission d’enquête sur l’affaire Publifin, demandée par le MR et Ecolo. Est-ce là l’éthique du CDH ? Où était sa volonté de transparence ?
Dans ce dossier, le CDH qu’il soit local, régional ou national fait preuve d’une belle hypocrisie et d’une démagogie sans borne. Une chose est certaine, le politique n’en sort pas grandi car c’est précisément ce genre d’attitude qui contribue à creuser le fossé qui existe avec les citoyens.
Je demande donc au CDH de balayer devant sa porte avant de faire des déclarations aussi fracassantes que populistes. Le citoyen n’est pas dupe ; ce n’est pas avec de telles méthodes que le CDH remontera dans les sondages et aidera la reconstruction des liens indispensables entre la population et la politique !

Les commentaires sont clos.