Loi Climat : Il faut aller plus loin !

Loi Climat : Il faut aller plus loin !

Ecolo a déposé en urgence une proposition de loi spécial relative au climat.

Sur la forme, je regrette qu’Ecolo verse dans la récupération politique. En effet, la proposition de loi spéciale relative au climat n’est que la transposition du texte proposé par un collectif d’universitaires, deux jours plus tôt. 

Si la défense de l’environnement, c’est l’affaire de tous, il semblerait qu’Ecolo se batte pour pouvoir tirer la couverture à lui.

Ceci étant, sur le fond, il est évident que le MR se retrouve dans ce texte ; comme il est évident que nous souscrivons à l’objectif de réduction de 95% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, d’ici 2050 ;

Que que nous souscrivons à l’objectif de tendre vers une production d’énergie 100% renouvelable ;

Que nous voulons que la politique environnementale soit mieux coordonnée entre les diverses entités du pays ;

J’observe d’ailleurs que nous n’avons pas attendu écolo pour avancer sur ces éléments. 

La création d’un vaste parc éolien offshore, l’investissement de 3 milliards d’euros dans la SNCB, le développement du RER, le projet de décret relatif à l’autoconsommation d’électricité, le développement de projets relatifs à la production d’électricité verte le long des autoroutes wallonnes…autant de mesures qui concrétisent déjà la future proposition de loi spéciale.

A l’inverse, j’estime que le texte déposé occulte complètement le volet recherche et développement.

Il est clair que la diminution des émissions de CO2 ne peut que passer par le développement de nouvelles techniques, de nouveaux procédés ou encore de nouveaux matériaux. 

Vendredi dernier, je rencontrais des entrepreneurs, en compagnie du Ministre Crucke, qui évoquaient la possibilité de faire du béton sans ciment ou encore de recourir à l’acier vert qu’est le bambou dans les techniques de construction. Tout cela démontre bien que des solutions existent ou peuvent exister à brève échéance.

Les pouvoirs publics se doivent donc de stimuler la recherche et d’inciter les entreprises à évoluer vers des techniques et des technologies plus vertes. 

C’est pourquoi, le MR ne manquera pas de soutenir la proposition qui est sur la table. En revanche, nous voulons aller plus loin sur certains éléments, c’est pourquoi, nous nous donnons le temps de la réflexion afin de pouvoir venir en commission avec des amendements.

En tout état de cause, je ne peux que noter que l’appel de la population a été entendu par l’ensemble des partis francophones. Je ne doute dès lors pas qu’il sera possible dans les jours à venir de dégager un consensus global qui permettra d’améliorer le texte déposé, dans l’intérêt de tous !

Les commentaires sont fermés.
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram