Les éoliennes augmentent la pression fiscale

Posté le 27 juin 2014 à 21 h 52 min par odestre 1 Commentaire

D’après certaines analyses, le soutien à l’éolien offshore serait estimé entre 15 et 16 milliards d’euros sur 20 ans. Conjugué à d’autres facteurs, cela représente une surcout important (35€/ménage/an) qui se répercute par élia sur le prix de l’électricité des ménages et des entreprises.

L’éolien offshore fournit donc de l’électricité couteuse qui pénalise le pouvoir d’achat des citoyens et mine la compétitivité des entreprises.

Or le coût de l’électricité est un des deux éléments, avec la fiscalité, sur lequel nous pouvons et nous devons agir, si nous voulons soulager nos entreprises.

Il conviendrait donc de revoir le mécanisme de soutien et de tenter d’agir notamment au niveau du retour sur investissement dont le taux élevé participe au coût global du mécanisme et donc à la hausse du prix de l’électricité.

Enfin, sur un plan écologique, les éoliennes représentent une source énergétique intermittente puisqu’elle dépend du vent. Lorsque le vent ne souffle pas, d’autres sources d’énergie activent les éoliennes avec pour conséquence des émissions accrues de CO2.

Si le but de l’éolienne est de produire de l’énergie verte, la pratique remet en cause cette source d’approvisionnement à grande échelle, dans les circonstances actuelles.

Enfin, même si la situation résulte du partage de compétences que nous connaissons, il est piquant de constater que le prix de l’électricité en Belgique croit à cause des éoliennes offshore et que le prix de l’électricité en Wallonie augmente à cause des éoliennes on shore.

1 Commentaire sur "Les éoliennes augmentent la pression fiscale"

Les commentaires sont clos pour cette article.