L’énergie moins chère pour les Louviérois

Posté le 4 décembre 2013 à 14 h 15 min par odestre Commentaires fermés sur L’énergie moins chère pour les Louviérois

Fin novembre, la Ville de La Louvière a annoncé la mise en place d’un achat groupé d’énergie en collaboration avec l’asbl Énergies et Ressources. Cette mesure avait été validée par le Conseil Communal en séance du 1er juillet afin de permettre aux citoyens louviérois, aux indépendants, aux professions libérales et aux petits commerces d’acheter de l’électricité 100% verte ainsi que du gaz.

Cette mesure a été décidée dans un contexte où le prix de l’énergie est en hausse et qu’il est difficile pour certains ménages de pouvoir en supporter le coût. En Wallonie, il existe 70 tarifs différents de gaz et d’électricité auprès des 10 fournisseurs actifs. Cela crée des écarts de plus de 40% entre les tarifs maximaux et minimaux.

Malgré cette différence notable, on constate que plus de 50% des ménages ne mettent pas les fournisseurs en concurrence alors que depuis la libéralisation du marché de l’énergie, les démarches pour y parvenir ont été simplifiées.

Ce chiffre surprenant s’explique par plusieurs facteurs : la peur du changement, la sous-estimation des potentielles économies, l’incompréhension des factures ou encore le manque de connaissance des moyens disponibles pour comparer les tarifs. En tant que libéral, je me réjouis bien évidemment de cette mise en concurrence des fournisseurs qui, je l’espère, conscientisera les citoyens sur la nécessité de comparer. Les citoyens sont en effet les grands gagnants de la libéralisation du marché de l’énergie !

Je suis d’autant plus ravi que La Louvière propose d’aller plus loin en offrant la possibilité de réaliser cet achat groupé. D’un point de vue économique, cette mesure permettra aux ménages possédant un seul compteur d’électricité d’économiser un montant allant de 100 à 150€ ; ce montant pouvant même s’élever jusqu’à 300€/mois pour les ménages possédant un compteur d’électricité et de gaz.

Les PME, quant à elles, économiseront jusqu’à plusieurs milliers d’euros ! Ces sommes non négligeables pourront ainsi être utilisées autrement ou être réinvesties, par exemple, dans des travaux économiseurs d’énergie. Par conséquent, le bénéfice ne sera que plus grand pour l’activité économique.

D’un point de vue écologique, La Louvière étant commune « énerg-éthique »,  la mise en place de cet achat groupé s’inscrit dans le cadre de la campagne POLLEC (POLitiques Locales Énergie-Climat).

De quoi s’agit-il ? Tout simplement d’une campagne qui vise à aider des communes à mettre en place une Politique locale Energie-Climat. C’est un tremplin vers la signature de la Convention des Maires, qui implique de dépasser les objectifs fixés par l’Union Européenne pour 2020 en réduisant de plus de 20 % les émissions des gaz à effet de serre. Cette campagne s’articule autour de plusieurs points :

–      La réalisation d’un inventaire des émissions de gaz à effet de serres (CO2) et du potentiel de développement des énergies renouvelables et d’efficience énergétique, au niveau territorial.

–      L’établissement d’un plan d’actions en énergie durable, comprenant plusieurs volets transversaux (Stratégie, Aménagement du territoire et urbanisme, communication et implication citoyenne) et sectoriels (Production d’Energies Renouvelables, Efficience énergétique des bâtiments publiques et privés, Mobilité, Espaces Verts, Agriculture durable, Tourisme durable, Forêts, Déchets, Développement économique local, Consommation éco-responsable).

–      La définition d’un plan de communication et d’une démarche de mobilisation locale participative, incluant la mise en place d’un conseil consultatif énergie et l’implication d’une coopérative citoyenne existante ou à créer.

–      La définition d’un plan d’investissement pluriannuel.

Enfin, d’un point de vue politique, l’organisation de cet achat groupé d’énergie correspond également au point 2.3. de la Déclaration de Politique générale : « Faciliter l’accès à l’énergie à tous les citoyens en leur permettant de réduire leurs consommations ».

Tout ceci me permet de rebondir vers la problématique de la baisse de la T.V.A qui préoccupe le MR au niveau fédéral. Je soutiens avec vigueur cette baisse afin de soulager les entreprises et les ménages belges.

Le passage de 21 à 6% soutiendra la création d’emplois et engendrera une baisse du coût salarial. Elle retardera l’indexation des salaires et contribuera notamment à créer près de 11 000 nouveaux emplois.

Contrairement à ce que certains prétendent, cette mesure ne vise pas à reprendre d’une main ce que l’on donne de l’autre. Oui, la saut d’index se produira plus tardivement que prévu mais il se produira bel et bien et la TVA à 6% sera encore une réalité. Il s’agit donc bien d’une mesure qui profite à tous, à prendre en considération sur la durée et pas simplement à un horizon de quelques mois.

Si l’énergie est un enjeu crucial aujourd’hui, il le sera a fortiori demain ! Le MR est attentif aux besoins des citoyens et particulièrement concernant la problématique énergétique. Le coût de l’énergie a des répercussions financières tant pour les ménages que pour les entreprises et j’estime que tout doit être fait pour les soulager de ce poids. L’achat groupé est un bon point pour les Louviérois ; il sera encore renforcé par la baisse de la TVA sur l’électricité décidée au fédéral. La présence du MR dans les exécutifs contribue donc bien à la diminution du coût de la vie !

Attention toutefois à ne surtout pas reproduire les errements de l’olivier en la matière ! Si l’objectif est d’agir en faveur des citoyens en leur proposant une solution pour diminuer leurs factures d’énergie, n’allons pas les pénaliser en faisant machine arrière et en changeant les règles du jeu en cours de partie.

Les commentaires sont clos.