le Plan Marshall 2022 : un projet qui n’en est pas un

Posté le 4 septembre 2013 à 11 h 06 min par odestre Commentaires fermés sur le Plan Marshall 2022 : un projet qui n’en est pas un

Je m’étonne de l’étonnement de Monsieur Nollet qui ne comprend pas pourquoi le MR rejette cette nouvelle mouture du Plan Marshall. C’est pourtant simple :

Premièrement, ce texte n’est qu’une déclaration de bonnes intentions alors qu’après 10 ans d’une même coalition et en cette fin de législature, on aurait pu s’attendre à des éléments factuels, précis et pragmatiques. Toutefois, il faut savoir reconnaître les qualités de l’Olivier : il maquille habilement son pauvre bilan derrière de belles formules car, à mes yeux, ce plan Marshall 2022 n’est qu’une formule de plus.

Il est en effet très facile de prendre un horizon aussi lointain et de faire des promesses qui, in fine, ressemblent plus à des mirages.

Deuxièmement, comme l’a indiqué Willy BORSUS, ce plan est surtout caractérisé par le nombre de ses carences : rien sur la situation budgétaire, rien sur une rationalisation des outils économiques, rien sur l’optimisation de l’efficacité des institutions pararégionales ou sur un allègement des fonctions publiques dirigeantes.

Même si le MR rejoint l’Olivier sur la nécessité de redresser l’enseignement, nous ne pouvons raisonnablement soutenir en encore moins souscrire à un projet aussi vide de sens. Il faut impérativement que le Gouvernement wallon se montre plus pragmatique, qu’il ait le courage de faire face à la réalité et que ses objectifs soient fixés à plus court terme.

Il est ironique de constater qu’écolo avait fait campagne il y a 5 ans sur la bonne gestion alors qu’il ne défend aujourd’hui que des projets flous et qu’il participe activement à augmenter le déficit budgétaire wallon…

Bref, avec ce plan Marshall 2022, c’est une fois de plus la même ritournelle: encore des maux, toujours des maux, les mêmes maux !

Les commentaires sont clos.