« Le Forum de la Strada : un nouveau projet ambitieux si la Ville se donne réellement de l’ambition ! »

« Le Forum de la Strada : un nouveau projet ambitieux si la Ville se donne réellement de l’ambition ! »

La presse fait état de la toute dernière version projet de revitalisation du site Boch, le projet Strada rebaptisé désormais le Forum de la Strada ! Un projet complètement revisité !

Le MR a défendu depuis des années de revoir la copie initiale du projet Strada, surtout au niveau de la zone commerçante. En effet, ce projet ayant longtemps traîné, nous avons vu se développer tout autour de La Louvière différents centres commerciaux de grande ampleur et le MR Louviérois ne voyait donc plus l’intérêt d’avoir un projet commercial pur !

Revendication apparemment entendue puisque le Forum de la Strada devrait compter désormais 25.000m² (contre 40 000m2 initialement) dédiés aux commerces avec des enseignes internationales et des acteurs locaux, pour favoriser les circuits courts.  Sur cet élément, ainsi que sur la constructions de halles devant abriter les marchés aux d’autres évènements, nous ne pouvons que nous réjouir d’avoir été entendu par le promoteur et par la majorité durant la campagne communale. Ces points, constituaient des éléments forts de notre programme, ils ont été repris et c’est pour le mieux ! 

Le MR avait toujours insisté sur le fait que ce projet devait être bien plus qu’un centre commercial mais bel et bien un plan d’intention varié tant par ses fonctionnalités que par son esthétisme et qu’il était nécessaire qu’il soit en lien direct avec le centre-ville existant.

Nouvelles rassurante pour le MR : le Forum de la Strada sera au final un espace couvert, ouvert et polyvalent ! Il reprendrait en effet une série d’autres services tels que des espaces de co-working, des espaces de loisirs avec un grand cinéma (huit salles sur 3.400m²), une polyclinique (1.500m²), des lieux de rencontre pour associations…mais aussi un jardin gourmand avec des restaurants, des food-trucks et des espaces d’agriculture urbaine. 

Si l’on peut se réjouir de l’ouverture de cet espace vers d’autres horizons, il faut aussi veiller à une diversification raisonnée et raisonnable. En effet, des espaces de co-working existent déjà à quelques encablures de là, un cinéma « Le Stuart » est également présent non loin, on n’en sait pas vraiment plus non plus sur la polyclinique…A mon sens, il reste beaucoup de questions en suspens.

Par ailleurs, comme annoncé, l’académie sera relogée dans le centre du design rebaptisé centre philharmonique, un parc verra le jour entre le Centre Keramis et les appartements, et un hôtel avec un centre de conférence qui contiendra 100 chambres. Tout cela avec du parking (déjà en création par la ville sous la place des Fours Bouteilles) auquel viendra s’ajouter les places construites en sous-sol.

De plus, ce qui m’étonne davantage à en lire la presse de ce jour, ce sont les propos du Bourgmestre de La Louvière. « On a effectivement vu réapparaître une case cinéma depuis quelque temps », explique Jacques Gobert, « mais nous ne savons pas exactement pourquoi. Ce qui est certain, c’estque nous n’accepterons de cinéma que s’il se fait en partenariat avec le Stuart. Pas question de concurrence ! »

Si sur la concurrence avec le Stuart, je partage entièrement son point de vue ; je suis fortement surpris par « mais nous ne savons pas pourquoi ». Cela m’interpelle quant à l’état des relations et des discussions entre le promoteur et la Ville. Celles-ci ne semblent pas vraiment au beau fixe et les décisions ne semblent pas vraiment concertées !

Et Jacques Gobert d’ajouter dans la presse « Nous nous sommes mis d’accord sur un schéma directeur qui correspond à celui présenté sur le site » (qui doit dater à mon sens de la signature de la convention entre le promoteur et la Ville fin Juin 2018. Cela ne fait donc qu’étayer le manque de contacts entre ces deux parties, pourtant essentiels au vu de la nécessité de la réussite de ce projet global pour l’avenir de notre commune.

Derniers propos mis en exergue par les médias : « Si cette nouvelle mouture correspond bien à la volonté de la Ville, quelques points restent à éclaircir ». Je partage bien évidemment la même vision si ce n’est que je n’exerce pas la fonction de Bourgmestre et que je ne suis pas à la manœuvre dans ce dossier comme Jacques Gobert peut ou pourrait l’être.

Je reste donc fortement étonné et sceptique quant à ce que j’ai pu lire dans le journal ce matin. Il est grand temps à mon sens d’avancer réellement dans ce dossier. Il en va de l’avenir de notre cité et il est grand temps de prendre ses responsabilités, de se réunir, de rétablir le dialogue. Sinon, cela pourrait bel et bien mener à l’échec de ce projet.

Enfin, si le schéma directeur a été validé par le fonctionnaire-délégué, le promoteur devra encore réintroduire les permis. Le fonctionnaire-délégué devra décider s’il s’agit de plans modificatifs ou si toute la procédure doit être recommencée depuis le début…Affaire à suivre donc ! Mais dans le dossier de la Strada, on a l’habitude.

Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Instagram