La Région ruine les efforts du Fédéral

Posté le 9 avril 2014 à 14 h 10 min par odestre 1 Commentaire

Depuis le premier avril, la TVA sur l’électricité est passée de 21% à 6%. Grâce à la décision du Gouvernement fédéral, la facture d’électricité des ménages est en baisse.

Ce n’est d’ailleurs pas la seule mesure qui a permis une réduction structurelle du coût de l’énergie puisque depuis quelques années, la libéralisation du marché a mis en concurrence les fournisseurs avec un impact positif sur les tarifs proposés.

Sur la seule année 2013, la politique du Gouvernement fédéral a permis de diminuer le coût du gaz de 15% et celui de l’électricité de 24%. Cette baisse est d’ailleurs actée par la Creg, l’organisme en charge de la régulation du marché du gaz et de l’électricité.

C’est donc un objectif atteint puisque nous ambitionnions de revenir à des prix de l’énergie dans la moyenne des pays voisins.

Malheureusement, parallèlement à la mise en place de cette politique proactive et favorable tant au portefeuille des ménages qu’à la compétitivité de nos entreprises, les conséquences des échecs de la politique wallonne ont eu pour effet de presque neutraliser cette baisse spectaculaire du prix de l’énergie.

Alors qu’en décembre 2012, le mégawatt/heure coutait 95€, il n’était plus que de 71€ en décembre 2013, sans que la facture finale du consommateur ne connaisse de diminution proportionnelle.

L’explication est à trouver encore une fois dans le dossier du photovoltaïque. Ce système a conduit à une hausse phénoménale du coût du transport de l’énergie. En 2012, le transport d’un mégawatt/h s’élevait à 1,19€ alors qu’il était de 13,82€ au 1er janvier 2013. Le cout du transport a donc plus que décuplé en l’espace d’un an !

Il faut également souligner que ce coût a été maintenu au même montant de janvier 2013 à janvier 2014…par un montage financier, via l’intercommunale Ecetia qui a racheté à Elia pour 400 millions de certificats verts. La stabilisation du prix est donc purement fictive et devra être supportée tôt ou tard.

Cette gestion du photovoltaïque a été calamiteuse du début à la fin car irréfléchie et  incontrôlée. Non seulement elle pénalise les citoyens qui ont vu dans les panneaux photovoltaïques un placement écologique et en bon père de famille, mais elle frappe aussi les autres citoyens qui voient leur facture augmenter (ou stagner grâce au fédéral) en raison du prix du transport.

Aujourd’hui, le prix de l’énergie en lui-même ne représente plus que 40,5% de la facture alors que celui du transport est de 13,3%.

Il est temps que les factures soient plus transparentes et détaillent les coûts afin que les citoyens comprennent mieux l’impact des choix politiques sur le quotidien, mais surtout que la prochaine équipe gouvernementale wallonne change du tout au tout  la politique énergétique, afin que celle-ci se calque sur celle menée au fédéral ; une politique  réellement en faveur des citoyens et des entreprises.

Un engagement pris doit être respecté… On ne change pas les règles en cours de partie.

Si tel est le cas alors on appelle cela ni plus ni moins de la tricherie !

1 Commentaire sur "La Région ruine les efforts du Fédéral"

Les commentaires sont clos pour cette article.