Le projet de nouvelle ville du CDH devrait s’appeler « La Louvière-la-Veuve »

Posté le 20 février 2014 à 11 h 17 min par odestre Commentaires fermés sur Le projet de nouvelle ville du CDH devrait s’appeler « La Louvière-la-Veuve »

Après avoir lancé son idée de nouvelles villes, il y a neuf mois, le Président du CDH revient à la charge et malheureusement, l’idée déjà mauvaise à la base se révèle proprement imbuvable à l’arrivée.

En effet, à la lecture des projets pharaoniques proposés, j’ai manqué de tomber à la renverse lorsque sont apparus les mots « La Louvière la Neuve » !

Lancer l’idée d’une nouvelle ville adjacente à La Louvière c’est faire la démonstration que l’on a aucune idée des réalités du terrains, ni aucune connaissance de dossiers qui animent la cité des loups.

On peut d’ailleurs se demander pourquoi cette idée n’a pas été reprise dans le SDER qui est pourtant mis sur pied par l’exécutif wallon dont fait partie le CDH. Cela aurait au moins eu le mérite de l’objectivité et de la réflexion.

Si Louvain-La-Neuve a été une réussite, c’est avant tout parce que la ville s’articule autour d’une immense université, créée suite aux querelles communautaires. Lorsque l’on mentionne Louvain-la-Neuve, on ne parle pas d’une ville classique. Il suffit de s’y promener le weekend pour se rendre compte que les samedis et dimanches, la cité universitaire est proprement vidée de ses habitants.

Ensuite, de par sa destination académique, Louvain-la-Neuve ne requiert pas toutes les infrastructures et les services publiques d’une autre ville (bus, police, hopital, etc.) et dépend en grande partie d’Ottignies.

Aucun des ingrédients qui ont mené à la réussite de Louvain-la-Neuve n’est présent dans le dossier louviérois.

Par ailleurs, créer une ville autosuffisante à un jet de pierre de La Louvière ne ferait qu’instaurer une concurrence malsaine entre les deux villes qui risquerait de mettre à mal la ville historique et en particulier ses commerces.

Non content d’être concurrencé par Mons, Charleroi, Binche et Nivelles, La Louvière serait en plus attaquée dans ses propres murs par La Louvière la Neuve ? C’est une aberration absolue !

En outre, même si le projet prend du retard, il est un fait que la Strada verra le jour, avec son offre commerciale et ses logements. Nous n’avons pas besoin d’une nouvelle ville puisque nous mettons déjà sur pied un projet qui répond aux besoins de La Louvière !

Etant donné ces éléments, je suggère au président du CDH de rebaptiser ce projet « La Louvière-la-Veuve »  car une nouvelle ville toute proche c’est la mort assurée de la La Louvière que nous connaissons !

Plus concrètement, il est clair que je m’opposerai de manière véhémente à un tel projet. La Wallonie doit relever des défis majeurs au niveau énergétique, économique, au niveau de la mobilité, du budget ou encore de l’agriculture. Elle n’a pas besoin d’idées aussi farfelues : un projet à 250 milliard d’euros (pour l’ensemble des « nouvelles villes »), cela correspond à environ 2/3 du PIB de la Belgique ! Cessons cette mauvaise blague qui ne fait plus rire que le CDH !

La Wallonie comporte 40 000 logements vides. Plutôt que de lancer des idées aussi « amateuristes » qu’irréalistes, donnons la priorité à la rénovation et à la réhabilitation de ces logements.

Les commentaires sont clos.