Etre tête de liste à la Région : Un honneur, une responsabilité importante

Posté le 6 décembre 2013 à 9 h 54 min par odestre 1 Commentaire

Ce 3 décembre, le Président du Mouvement Réformateur, Charles Michel, le Président de la fédération du Hainaut, Olivier Chastel, ainsi que la fédération d’arrondissement m’ont fait l’honneur de me désigner tête de liste à la région pour l’arrondissement de Soignies. Cette désignation représente un défi dont je mesure pleinement l’importance.

Il s’agit d’abord et avant tout de défendre un projet et de faire triompher les idées libérales pour que demain soit meilleur. Il s’agit de valoriser et de se battre, à l’image de Florine Pary-Mille, pour un arrondissement  coincé entre deux grands pôles que sont Mons et Charleroi et qui présente des caractéristiques tout à fait spécifiques, de par sa situation géographique, sa culture et ses caractéristiques socio-économiques. Il s’agit d’y attirer des entreprises et de susciter des vocations afin d’insuffler un vent nouveau de prospérité.
Au cours de ces années en tant que députées wallonne, Florine a eu à coeur de travailler d’arrache-pied à la valorisation de l’arrondissement. Je profite donc de ce message pour l’en remercier et je ne doute pas que nous pourrons encore compter sur elle à l’avenir, pour mener à bien des projets porteurs pour les 8 communes de l’arrondissement.

Afin de bénéficier d’un éclairage concret sur la situation de l’arrondissement, je rencontrerai les forces vives, qu’elles soient économiques, sociales, sportives, culturelles, etc. des différentes communes qui le composent car il est également nécessaire de tenir compte des spécificités de chacun, des atouts, des faiblesses, des manques et des différences.

Soignies diffère de Braine-le-Comte et du Roeulx. L’activité économique d’Ecaussinnes n’est pas celle de La Louvière. Les enjeux d’Enghien sont dissemblables à ceux de Lessines ou de Silly.

Toutefois ces différences locales ne doivent pas nous faire perdre de vue les objectifs communs que constituent la prospérité, le vivre ensemble, la liberté. Fort de ce constat, je tâcherai donc de trouver l’équilibre entre la conciliation des différences et la défense de l’intérêt commun.

 Le MR de l’arrondissement de Soignies comportant des bourgmestres, des échevins, des conseillers communaux et de nombreuses autres personnes de grande qualité, je compte collaborer de manière étroite avec toutes ces personnalités afin que le projet défendu ne soit pas uniquement celui d’un parti ou d’un individu ; mais qu’il constitue au contraire, le reflet des réalités de l’arrondissement.

 Suite à la réforme de l’Etat et en particulier à la nouvelle Loi Spéciale de Financement (une loi traitant des équilibres financiers et du financement des entités fédérées) et au transfert de compétences de l’Etat fédéral vers les entités fédérées  (des compétences capitales puisque socio-économiques), il est désormais manifeste qu’un basculement s’opère et que le centre de gravité de notre Etat se déplace de plus en plus vers les Régions et Communautés.

 L’Etat fédéral conserve ses compétences régaliennes telles que la sécurité ou la justice, mais les Régions constituent désormais la vraie composante politique de notre économie. C’est pourquoi je mesure pleinement toutes les responsabilités qui m’incombent en tant que tête de liste libérale. Mon expérience en tant qu’Echevin à La Louvière me confère d’ailleurs une certaine expertise pour diverses matières, notamment le logement, la mobilité, l’urbanisme et l’économie qui, je le pense, forment un socle de compétences utiles dans la défense de vos intérêts à l’échelon wallon.

 Si je suis élu député wallon et de communauté, j’aurai à cœur de défendre le développement économique, de promouvoir un enseignement où l’excellence retrouverait ses lettres de noblesses, de me battre en faveur d’un logement de qualité et de favoriser une politique de mobilité plus fluide basée sur des transports en commun plus efficaces, plus fournis et plus sécurisants.

 La tâche est ardue, le poids des responsabilités important. C’est pourquoi, pour atteindre ces objectifs, votre soutien sera inestimable !

1 Commentaire sur "Etre tête de liste à la Région : Un honneur, une responsabilité importante"

  1. CRUCQ Réné · le ·

    Tu as tout mon soutien , Olivier .
    Je suis convaincu que tu seras « the rignt man on the right place « pour cette fonction !

Les commentaires sont clos pour cette article.