Dossier Mosquée: le sondage confirme la position du MR Louviérois

Posté le 4 septembre 2017 à 13 h 30 min par odestre Commentaires fermés sur Dossier Mosquée: le sondage confirme la position du MR Louviérois

Conformément à la règlementation, seuls les riverains dans un rayon de 50 m ont été invités à se prononcer sur le nouveau projet de Mosquée à Saint-Vaast.

Etant donné le contexte, le Mouvement Réformateur et moi-même estimons qu’il s’agit véritablement d’un débat de société beaucoup plus large et que par conséquent, il était essentiel de donner la parole aux Louviérois et aux citoyens de notre bassin de vie, afin qu’ils puissent se prononcer clairement.

Quel que soit le sujet, les citoyens doivent pouvoir donner leur opinion sur les questions fondamentales pour l’avenir de leur Ville. C’est pourquoi ce sondage n’est que le premier d’une longue série que le MR louviérois mettra en place.

C’est dans cette optique que nous avons organisé un sondage portant que le projet de nouvelle mosquée à Saint Vaast, courant du 23 au 31 août 2017.

Le premier enseignement que nous pouvons tirer est qu’avec plus de 10 000 personnes qui ont pris connaissance du sondage et 3641 participations – le sondage étant limité à un vote par personne – l’initiative a suscité l’intérêt des citoyens et a rencontré l’objectif de notre démarche.

Le sondage était composé de deux questions :

1)    Êtes-vous pour le projet déposé ? Oui – Non

2)    Si pas d’accord avec le projet déposé, quelle serait pour vous la voie à privilégier ?

a.     Rénover l’actuelle mosquée de Saint-Vaast

b.     Construire une seconde mosquée à taille raisonnable

c.     Autre (commentaire libre)

La réponse à la première question était obligatoire, tandis que les participants n’étaient pas nécessairement tenus de répondre à la deuxième question.

A la première question, sur 3641 votants, 63,6% –  environ 2/3 des participants – se sont prononcés contre le projet déposé, tandis que 36,4% – environ 1/3 des votants y sont favorables.

A la deuxième question, sur les 2283 personnes ayant voté non à la première question, 47,2% souhaitent privilégier la rénovation de la mosquée actuelle, 8,5% privilégient la construction d’une nouvelle mosquée à taille raisonnable et 44,3% des votants privilégient une autre voie.

Sur cette dernière tranche, on constate une écrasante majorité de personnes qui ne veulent pas de mosquée du tout.

Les résultats de ce sondage ne font donc que confirmer la position du MR Louviérois.

Nous estimons que les Musulmans de La Louvière doivent pouvoir exercer leur culte dans un lieu décent et sécurisé, au même titre que les autres cultes reconnus (ni plus, ni moins) mais nous nous opposons au projet tel qu’il a été déposé dans la mesure où ses dimensions sont pharaoniques et où il ne s’agit pas exclusivement d’une mosquée mais bien d’un complexe religieux (mosquée, salles polyvalentes, logements, chambre froide mortuaire, minaret qui constituerait le point culminant de la cité, parking, etc.) qui favorisera le repli sur elle-même de la Communauté musulmane.

Nous comprenons que la création d’une mosquée puisse se justifier et puisse constituer une dérogation au plan de secteur.  A la rigueur, nous pouvons même comprendre la nécessité de créer un logement au sein ou jouxtant la mosquée, à destination de l’imam.

En revanche, nous ne comprenons pas l’ampleur du projet qui est hors de toute proportion et qui va à l’encontre du vivre ensemble.

Nous sommes donc convaincus que faire droit au projet déposé serait dommageable pour La Louvière et la Région du Centre ; en particulier, dans les contexte national et international que nous connaissons.

Nous insistons également sur le fait que nous restons ouverts, que nous ne stigmatisons pas la communauté musulmane et que nous la respectons, de même que nous respectons toutes les communautés qui vivent à La Louvière de manière harmonieuse.

En revanche, nous estimons que l’intégration ne peut se faire en imposant par la force ses idées et ses projets au détriment de l’une ou de l’autre communauté. C’est pourquoi, nous souhaitons que les porteurs du projet tiennent compte de l’avis exprimé par les Louviérois et qu’une solution alternative sera élaborée grâce au dialogue.

En tout état de cause, pour le MR, la construction d’une nouvelle mosquée doit être conditionnée à la destruction de l’ancienne et à sa transformation en parking, afin de solutionner les problèmes de mobilité dans le quartier.

Les commentaires sont clos.