Engagé
pour
l'avenir !

Sénateur
Député Wallon
et de la FWB

Biographie

  • Nom : Olivier DESTREBECQ
  • Âge : 49 ans
  • Anniversaire : 21 mars
Mes chansons préférées
  • 1. Maintenant, je sais
  • 2. Clocks
  • 3. Rope Dancer
Mes liens préférés

Apple
Discoverireland
Ushuaia
Centre Capital
Esprit d’équipe
Frenchiphone

Né à Tournai le 21 mars 1965, je suis originaire de Leuze-en-Hainaut où j’ai vécu jusqu’à mes 6 ans.

C’est à cet âge, en 1971 que je déménage à La Louvière, Depuis je ne l’ai plus quitté car j’y ai découvert une cité accueillante, à l’esprit festif et chaleureux et à la tradition folklorique profondément ancrée. Immédiatement, je m’y suis senti comme un poisson dans l’eau et ai participé aux traditions de ma ville d’adoption.

Ainsi, durant 10 ans, j’ai eu le bonheur de participer à la tradition carnavalesque, au sein d’une société de gilles. Que d’oranges lancées dans les artères de la cité des loups ; que de bons moments partagés ! C’est au cours de ces échanges et de la joie populaire qui résulte de ces festivités que j’ai pris pleinement conscience du caractère résolument moderne et actuel du carnaval et du folklore en général. A mes yeux, le carnaval n’est pas un reliquat du passé, c’est un élément bien vivant qui permet à la cité de se retrouver dans l’allégresse et le partage, sans considération pour la religion, la philosophie, la couleur de peau ou l’origine sociale.

Le carnaval vit et peut être encore actualisé tout en étant en parfaite adéquation avec les traditions séculaires.

Mes grands-pères, Maurice Huart et Henri Destrebecq, étaient tous deux bourgmestres libéraux, respectivement à Baugnies et à Leuze. Comme le veut la formule consacrée dans ces cas là, je suis tombé dans la marmite quand j’étais petit. Je tire beaucoup de fierté de cet héritage familial et j’essaie de le perpétuer dignement, dans le respect des valeurs que l’on m’a inculquées.

Dans ces conditions, pas étonnant que je devienne membre des JRL en 1994 et que j’en prenne la présidence dès 1996. Ayant eu, depuis toujours, devant les yeux, des exemples d’hommes se dévouant pour les autres au travers de leur combat politique, j’ai eu à cœur de prendre le relai en suivant leurs exemples mais également en ne perdant pas de vue mes mentors que sont Louis Michel et Etienne Bertrand.

Investi pour ma ville, pour son redressement, je deviens secrétaire politique de la section louviéroise du PRL et plus tard, en 2004,  prendrai la vice-présidence du désormais MR louviérois. Elu conseiller communal dès 2000, j’aurai à cœur de valoriser le potentiel économique de La Louvière et de la Région du Centre ; que ce soit au travers de la Commission Economie et Finances, en tant que membre de la Communauté urbaine du Centre ou à titre privé, via mon statut de Président-Fondateur de Centre : Capital ! un business club qui compte  à ce jour plus de 180 entreprises.

Désigné tête de liste en 2006, c’est pour moi une grande fierté d’avoir amené le Mouvement Réformateur au sein de la majorité communale, après 85 années de gouvernance exclusivement socialiste. Le succès électoral est au rendez-vous et les efforts paient sur le terrain. En 6 ans, nous avons redressé, avec notre partenaire,  les finances communales, réaménagé le centre-ville, développé l’offre de logements sociaux et changé l’image de La Louvière. Satisfait de l’équipe en place, les Louviérois nous témoignent à nouveau leur confiance : en 2012 nous restons dans la majorité.

Après un premier échevinat en charge essentiellement  de la mobilité, de l’urbanisme et du logement, j’occupe désormais la fonction d’échevin en charge du développement économique, de l’animation de la cité et des relations internationales. J’aurai à cœur de favoriser l’installation de nouvelle entreprises, le maintient et le développement des commerces ; tout en favorisant le savoir faire local.

En 2008, je deviens député fédéral en remplacement d’Olivier Chastel, devenu Secrétaire d’Etat. Je suis alors membre de la Commission de l’Infrastructure, des Communications et des Entreprises publiques,  de la Commission de l’Economie, de la Politique scientifique, des Classes moyennes et de l’Agriculture, ainsi que de la Commission spéciale « sécurité du rail ».

Après plusieurs mois passés aux côtés de notre Président Charles Michel, en tant que Conseiller,  j’ai la chance de pouvoir combiner mes fonctions locales à des attributions fédérales. Puisqu’alors député fédéral, c’est l’occasion pour moi de faire entendre la voix des Louviérois à la Chambre des Représentants.

Membre de la Commission du Budget et des Finances mais aussi de la Commission de l’économie, de la politique scientifique et des classes moyennes, je milite au quotidien pour la vivacité de notre secteur économique et pour l’assainissement des finances publiques.

En décembre 2013, Le Président du MR, Charles Michel et le Président de la Fédération Provinciale, Olivier Chastel, m’ont fait l’honneur de me désigner tête de liste à la région pour l’arrondissement de Soignies, à l’occasion des élections de mai 2014. J’ai eu à coeur de mener une campagne constructive qui a fait la part belle au développement économique, à l’enseignement et à l’agriculture.

Le 25 mai 2014, je suis élu député régional et de la fédération Wallonie-Bruxelles en parvenant à améliore le score du MR de 2009. Ensuite, désigné Sénateur, je prête serment dans la Haute Assemblée le 3 juillet 2014.

Dans la sphère privée, je suis marié et père d’un garçon, déjà grand : Dimitri.

Enfin, étant un libéral convaincu, je suis actif au sein d’un service club qui mène plusieurs actions tout au long de l’année en faveur des défavorisés.

Mandats actuels :

Député Wallon et de la Fédération Wallonie Bruxelles

Sénateur

Echevin en titre