Avenir des télévisions locales: le MR prend l’initiative 

Posté le 14 janvier 2016 à 13 h 22 min par odestre Commentaires fermés sur Avenir des télévisions locales: le MR prend l’initiative 

Récemment, j’ai lancé l’alerte sur la situation trouble de certaines TV locales. Dans l’objectif de préserver une information de proximité et de qualité ainsi que de maintenir l’emploi, il m’apparait indispensable de mettre en œuvre certaines recommandations de l’étude du Centre Jean Gol, présentée ce 13 janvier et à laquelle j’ai été activement associé.

Depuis plusieurs mois maintenant, le Centre Jean Gol a mis en place un groupe de travail, réunissant plusieurs Députés, destiné à dégager des solutions aux problèmes que les télévisions locales rencontrent. Face à l’inertie du Ministre de tutelle qui ne semble pas vouloir prendre ses responsabilités, le MR a décidé de prendre l’initiative.

L’élément principal qui se dégage de cette étude se résume par les mots : avenir, collaborations et informations.

J’ai la ferme conviction qu’il est possible aux télévisions locales de réaliser certaines économies substantielles en renforçant les collaborations entre elles et en partageant certains moyens techniques.

La mise en commun de certains logiciels, de certains services  (Comptabilité, contentieux juridique, relations publiques, GRH…) ou encore les achats groupés de matériel doivent permettre des économies d’échelle.

A côté de cet effort sur les dépenses, j’estime que les télévisions locales doivent s’ouvrir de manière plus importante aux partenariats privés. Ayant étudié le modèle d’une télévision dans le Nord-Pas-de-Calais ainsi qu’en Flandre, nous avons pu constater qu’il ne s’agissait pas d’une utopie ; tout particulièrement dans le contexte de difficultés budgétaires que nous connaissons.

Pour faciliter la mise en place de ces mesures et partant du principe que l’union fait la force, la fédération des télévisions locales devra repenser son rôle.  Plus que jamais, elle devra inscrire son travail dans la perspective de la coordination, de la collaboration et de l’union de ses membres. On pourrait, par exemple, imaginer que ces derniers donnent mandat à la fédération en matière de lobbying.

Enfin, la plus-value des télévisions locale réside dans leur rôle de proximité. Ce rôle devra donc être accentué et recentré sur les aspects informatifs.

Il n’y a malheureusement pas de solution magique pour résoudre les problèmes auxquels font face les télés locales. Toutefois, j’ai la ferme conviction qu’en adoptant de nouvelles pratiques, les télévisions locales pourront regarder l’avenir avec plus de sérénité.

Les commentaires sont clos.