4 thématiques pour 1 objectif: un meilleur enseignement

Posté le 13 mars 2014 à 9 h 45 min par odestre Commentaires fermés sur 4 thématiques pour 1 objectif: un meilleur enseignement

A l’invitation de la FAPEO, j’ai eu l’honneur de défendre le projet du Mouvement Réformateur pour l’enseignement, autour de quatre thématiques :

– Le coût de l’école

– L’accueil extra scolaire

– Le bien être à l’école

– L’évaluation et la réussite

Au cours du débat, j’ai eu l’occasion de monter que l’enseignement est une des premières priorités du MR car il s’agit de l’avenir de nos enfants, donc des adultes de demain.

J’ai notamment défendu l’idée d’instaurer une prise en charge des élèves qui sortent de primaire avec une moyenne inférieure à 60%. Il ne s’agit évidemment pas de les ghettoïser mais de les encadrer plus spécifiquement dès le commencement de la première secondaire afin d’éviter des échecs ultérieurs.

De même, plutôt que d’accueillir les enfants avant et après l’école dans un simple système de gardiennage, nous voulons associer d’autres acteurs subsidiés tels que les clubs de sport ou les bibliothèques afin de consacrer ce temps à l’enrichissement de l’enfant.

En dépit des aides et des plans d’accompagnement qui existent déjà bien souvent au sein des écoles, la scolarité présente un cout important ; un cout estimé entre 92€ et 344€ par enfant et par an. Nous voulons donc encourager les écoles à se regrouper lors de l’achat de fournitures scolaires ; ce qui permettrait de réaliser des économies d’échelles et de proposer aux parents du matériel à prix réduit.

En outre, il est important d’informer les parents sur les missions accomplies par les centres PMS ; en particulier en ce qui concerne la dyslexie et la dyscalculie. Trop souvent, le manque d’information conduit les parents à débourser des sommes, souvent importantes, alors qu’ils pourraient bénéficier d’un accompagnement et d’une aide financière.

Enfin, le bien-être à l’école passe par le vivre ensemble et ce vivre ensemble ne peut être que s’il existe une bonne communication et une bonne compréhension de la culture de chacun. C’est pourquoi, nous proposons de mettre à profit le cours de morale/religion, à une étude transversale des différentes religions et philosophies.

Grâce à l’excellence de nos enseignants, à un accroissement de leur liberté pédagogique et à une prise en charge la plus individualisée possible des élèves, je suis convaincu que d’important progrès peuvent être faits et ce à tous les niveaux !

Les commentaires sont clos.